L’art des années folles jusqu’à aujourd’hui

La France vit actuellement dans un temps moderne qui a cette soif de liberté et de progrès social. Cependant, on ne peut pas négliger la réticence. Durant des décennies, elle a pu s’ouvrir au monde et elle a accepté de recueillir les nouvelles cultures. Il est impossible de ne pas remarquer ce parcours remarquable que la France a effectué. Même pris entre les menaces et l’espoir, jamais les Français n’ont perdu de vue ce qui est essentiel. Les événements marquants restent gravés dans l’histoire et dans la mémoire des chères compatriotes. Par exemple, les congés payés de 1936, les bals masqués dans les années folles et le journal Le Petit Écho de la Mode des années 20.

Comment s’est fait le commencement des années folles ?

Les années folles constituent les années 1920 et vous pouvez remarquer que nous sommes actuellement de retour sur une folle décennie artistique. Après 100 ans, l’art est à nouveau en bouillonnement. L’euphorie sociale et l’effervescence culturelle sont à nouveau aux centres de l’atmosphère comme dans les années 20. De la fin de la première guerre mondiale au crash de 1929, tous les pays  du monde devaient se reconstruire. La reconstruction et la force économiques ont été les plus affaiblies pendant ces dures épreuves. Dans l’histoire, la croissance économique de la France fut forte durant les années 20. Les personnes de cette époque ont rêvé d’un monde nouveau qui était (de très loin) des conventions d’avant la guerre. L’histoire s’écrit et on découvre l’élite cultivée, l’apparition du jazz et du charleston. Il s’agit d’un art qui est à la fois éclectique et riche. De là commence le concours du mythe pour les années folles. À Montparnasse et à Montmartre, le renouveau artistique est culturel se base sur les marchands d’arts avisés, les intellectuels et les artistes cosmopolites. Pour plus d’info, veuillez visiter les sites spécialisés comme sur www.art-twenty.com.

Quels sont les domaines les plus touchés par les années folles ?

Pendant les années folles jusqu’à nos jours, il existe quatre domaines qui ont été les plus marqués. Depuis la décennie, l’univers du spectacle est de plus en plus remarqué. Par exemple, la concurrence entre ballets et l’émergence des cabarets. La danse et le chant sont les principaux motifs d’un spectacle. Depuis quelques années, l’architecture et la décoration intérieure sont également mises à l’honneur. Après la guerre, les codes et la vision sont renouvelés pour être adaptés à la société moderne. À Paris, l’histoire a marqué cette exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes an 1925. C’était décisif pour le choix entre le style international et le style Art déco. La topographie, le mobilier et le design ont été également les plus modifiés. La mode a été plus particulièrement touchée (surtout, la mode féminine). Les codes vestimentaires ont reflété la volonté d’émancipation pour sortir de la guerre. Par exemple, on peut citer l’apparition de la mode la garçonne. L’art plastique a également été modifié, surtout dans la peinture figurante et dans la sculpture. Il s’agit de l’apparition du surréalisme, car les artistes de l’Europe de l’Est apportent le multiculturalisme dynamisant.

Pourquoi les années folles persistent ?

Les années 1920 ont été des années très difficiles, les personnes de ces époques ont essayé d’effacer la trace de la guerre. Les gens ont travaillé durement pour oublier les périodes dures de la guerre. Et cette agilité et cette compétence ont été gardées. Ils ont été très bénéfiques pour les personnes de ces époques. Il est normal de garder cet esprit de combativité. La recherche de la luxure, de la beauté et de l’élégance s’est installée. La population française est devenue de plus en plus forte après cette guerre. Même dans cette épidémie de Covid-19, il est important de garder à l’esprit la persévérance du monde durant les années folles. Les spectacles comme l’exposition des arts et des peintures restent des points importants pour un pays. Cela fait la force culturelle et donne la personnalité à la population. L’art ne se limite pas à quelques domaines, c’est un univers très élargi qu’il ne faut pas négliger.

Comment se fait l’évolution de l’art depuis les années 20 jusqu’à nos jours ?

On parle d’art évolué, car actuellement les artistes des années 20 sont totalement différents des artistes de nos jours. Les oeuvres peuvent être actuellement vendues sur Internet. Pour un artiste, il peut prendre des images et les exposer sur les réseaux sociaux et les sites de vente en ligne. La valeur et la beauté du travail de l’artiste doivent être jugées selon son savoir-faire, de sa technique et de son inspiration. L’art est visuel, il est attractif et il donne un message. L’art est un moyen de montrer ce qu’il éprouve. La personne qui est attirée par l’œuvre doit recevoir le message de l’artiste. Il peut donner de l’espoir, montrer de la colère ou distribuer de la joie. Mais, quelle que soit l’œuvre de l’artiste, il est important qu’il soit inspiré. Comme les artistes des années 20 qui ont eus soif de sortir de la misère.

Des aliments pour lutter contre les maladies
Comment s’habiller pour un vernissage ?